<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=785467461475716&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Abonnez-vous

Par: Enora Herbillon

imprimer

28 Novembre 2017

Growth Marketing : Tinder swipe toujours right*

Inbound Marketing | Marketing | Stratégie | marketing digital

Le growth marketing est un terme à la mode mais il n’est pas toujours évident de comprendre ce qui se cache derrière. Nous avons, donc, décidé de vous l’expliquer à travers les bonnes pratiques utilisées par Tinder : de la création de l’application jusqu’à sa renommée actuelle.

Tin qui?

 A priori, vous avez déjà entendu parler de cette application de rencontre via mobile. Si ce n’est pas le cas, nous espérons qu’il ne vous est rien arrivé de grave ces cinq dernières années. 

Elle a vu le jour en 2012 aux USA. Son objectif est de connecter les célibataires (ou pas) entre eux en se basant sur les données des utilisateurs et la distance géographique. Vous pouvez aimer le profil d’une personne, en balayant votre écran de droite à gauche. Et si c’est réciproque il y a un match entre vous et la discussion devient possible.

En 2017, chaque jour compte 1,6 milliard de swipes pour un total de 50 millions d’utilisateurs dont 10 millions sont actifs quotidiennement. Enfin, 79% de la communauté est constituée par les millenials.

 Love me Tinder Love me sweet.pngGrowth Marketing Tinder it's a match.png(source: Google image) 

 

En bonnes pratiques ça donne quoi ?

Nous avons décliné leurs bonnes pratiques en termes de Growth Marketing à travers trois piliers. Le premier réside dans la conception de l’application en elle-même. Le second s’appuie sur le lancement réussi de Tinder et le dernier aborde la façon dont l’application continue à avoir autant de succès.

 

L’application en elle-même

 Tinder est parvenu à atteindre le Saint Graal du marketing : l’émotionnel.  Elle permet à ses utilisateurs d’éprouver du plaisir à travers les rencontres et surtout d’éviter d’avoir le cœur brisé en étant rejeté. 

Cette application est très ingénieuse car elle a chamboulé tous les codes de la rencontre en ligne. Notamment, en facilitant l’inscription puisqu’on se connecte directement via son compte Facebook. Il n’y a plus besoin de passer vingt minutes à compléter son profil pour avoir accès à nos futurs prétendant(e)s. L’inscription est très rapide et complète puisque Tinder puise dans les informations de votre profil Facebook : il va jusqu’à chercher vos photos, listes d’amis et intérêts pour voir ceux en commun avec les autres utilisateurs.

En plus, l’expérience utilisateur est très efficace puisqu’il suffit de balayer son écran pour aimer ou non un profil. Ou encore, du bout du doigt, il est possible de voir les photos et le profil complet de la personne.

L’ensemble de ces combinaisons a évidemment facilité le lancement de l’application.

 Growth Marketing Tinder Facebook login .png

(source : https://apptimize.com/blog/2017/06/largest-apps-revenue-ace-user-onboarding/)

 

La pratique du Growth Marketing dès le début

Dès les premiers jours, la stratégie de Tinder visait en priorité les campus puisqu’ils ont une forte densité de population célibataire dans un même lieu. L’équipe allait donc à la rencontre des fraternités réputées et demandaient d’abord aux jeunes femmes de s’inscrire et ensuite les étudiants rejoignaient l’application pour voir qui s’y trouvaient.

Ils ont également eu la bonne idée de payer pour des fêtes organisées sur les campus auxquelles les étudiants pouvaient entrer s’ils téléchargeaient l’application. Ils ont aussi fait appel à des influenceurs et célébrités dans différentes villes et campus pour accroître leur notoriété.

Via ces pratiques, ils ont hyper saturé le marché local en publicité pour obtenir un impact fulgurant puisqu’en deux années, ils ont atteint 40 millions de téléchargements.  

 Growth marketing Tinder party.png

(source : https://globaldatinginsights.com/2015/08/11/11082015-step-inside-tinders-exclusive-california-party-for-launch-of-tinder-plus/)

 

Comment Tinder réussi toujours aussi bien ?

 Pour continuer de croître continuellement, Tinder a mis en place quelques bonnes pratiques, en voici 4 :

  • L’internationalisation

En 2013, Tinder lance son application via Android ce qui lui permet une belle croissance internationale puisqu’Android détient 70% du marché hors US. Ils font appel à des influenceurs et personnes ayant un peu de notoriété.

  • L’extension de produit

Ils créent Matchmaker, sorte de complément pour Tinder, qui permet d’inviter deux amis Facebook à rejoindre l’application afin d’augmenter de manière très simple le nombre d’utilisateurs. 

  • La monétisation via l’utilisateur

Tinder Plus est payant mais permet à l’utilisateur d’atteindre une kyrielle de fonctionnalités. Par exemple, la personne ayant souscrit peut revenir en arrière sur un swipe, peut contrôler qui voit son profil, devenir le top profil durant trente minutes à l’endroit où elle se trouve ou encore obtenir un nombre de swipe illimité.

  • La publicité

Bon nombre d’entreprises ont commencé à faire de la publicité via ce canal. Entre autre, pour le lancement d’un film ou d’une nouvelle saison d’une série, par exemple.

 Growth Marketing Tinder Mindy Project ad.png

(source : http://www.darcypr.com/blog/why-tinder-is-sizzling-for-many-brands-right-now/)

 

 

Liens des articles sources (en anglais):

*Swipe : fonctionnalité de Tinder, lorsqu’on balaie l’écran vers la droite pour marquer son intérêt pour le profil de la personne. Right : droite/correct.

Grow your business 

About Enora Herbillon

L'Hermione Granger du Inbound & Growth Marketing au sein de Stratenet.

  • Connect with Enora Herbillon